Traiter la dermite séborrhéique du visage

 

Des petits points rouges ou des plaques jaunâtres rugueuses enlaidissent votre visage et se fixent même sur votre thorax ? Vous souffrez de dermite séborrhéique. Découvrez comment la juguler.

La dermite séborrhéique est une affection cutanée sans gravité  provoquée par la prolifération excessive du Malassezia furfur, une levure naturellement présente sur la peau et le cuir chevelu et qui affectionne particulièrement les zones grasses.

La dermite séborrhéique et ses manifestations

Sous l’influence de la levure Malassezia furfur et du stress, soit des petits points rouges soit des plaques rouges-jaunâtres rugueuses aux contours indistincts apparaissent sur les zones grasses du cuir chevelu, à la lisière du cuir chevelu ou le plus souvent près des ailes du nez et la régio intersourcillière, les parties médianes du tronc et du thorax. Elles s’accompagnent souvent de la prolifération de pellicules grasses sur le cuir chevelu entrainant une chute de cheveux. Parfois, l’inflammation est importante et les zones infestées grattent mais fort heureusement c’est loin d’être toujours le cas.

Un vécu différent de la réalité

C’est affection cutanée touche 5 à 8% de la population. La personne qui en est atteinte a l’impression d’être couverte de plaques. Mais qu’elle se rassure, le plus souvent, on ne voit que des petits points rouges, voire une fine plaque rosée, à peine perceptible. Quant à la démangeaison, heureusement, elle est généralement plus que supportable.

 

Une maladie cutanée et psycho-somatique

La dermite séborrhéique est une maladie réagissant au stress, à la fatigue, souvent héréditaire et/ou familiale, qui ne peut  pas se traiter définitivement car les crises reviennent en cas de stress. Au cabinet médical, nous interrogeons toujours les patients qui consultent pour cette affection sur leurs antécédents personnels et familiaux. Nous leur expliquons que pour limiter les récidives, il leur faut apprendre à gérer le mental et avoir un panel de traitement pouvant pallier aux crises..

 

Les traitements de la dermite séborrhéique

En cas de crise modérée, le zinc et les crèmes exfoliantes aux acides de fruit peuvent suffire.  Si la crise est sévère les anti fongiques sont plus appropriés. Il faut l’appliquer de façon decrescendo. Seuls les corticoïdes pourront venir à bout d’une crise très sévère. Sachez qu’il ne faut jamais arrêter brutalement ce type de molécules même et surtout lorsqu’on a l’impression d’être guéri car on risque un effet rebond de la maladie.

 

; ?>