Epilation au laser, le mieux c’est l’hiver!!

Capture d’écran 2013-01-21 à 01.19.09

 

Le principe consiste à envoyer un faisceau lumineux qui va capter la couleur.Ainsi le poil étant très pigmenté surtout en début de croissance, il va pouvoir être capté et éradiqué. Mais il faut qu’il soit encore rattaché à sa racine(le bulge). Il faut donc comprendre que le laser sera inefficace chez une personne ayant les poils très clairs, blancs ou roux. (D’autres techniques existent alors tel que l’épilation électrique).

Le laser captant la couleur, il est important de ne pas s’exposer au soleil avant le traitement sous risque que le laser capte la peau et engendre des brûlures importantes. En outre,on interdira l’autobronzant ou les pilules aux béta carotènes entraînant un hâle de la peau. On comprend donc que l’épilation laser est à faire en hiver.

Pour les peaux noires et métisses des lasers spéciaux existent comme le laser yag.

Nombre de séance ?

Il faut compter en moyenne six séances pour les aisselles et le maillot et huit à dix séances pour les jambes  mais cela dépendra de votre cycle pilaire. Pour les zones de suspension un traitement régulier est à respecter.
Douleur ?

Les appareils sont souvent dotés d‘un équipement envoyant de l’air froidpermettent ainsi d’atténuer les douleurs.Les zones les plus pigmentées sont souvent plus douloureuse (maillot), on peut appliquer alors, une heure avant un anesthésiant local.
Suite :

Après la séance, une sensation d’échauffement peut perdurer quelques heures puis s’atténuera.Les poils brûlés peuvent être présent sous forme de stries marronnâtes pendant quelques jours. Ils tomberont dans les jours suivants.
Résultats :

L’épilation au laser permet de retirer à peut près  80% à 90% des poils au niveau des demi jambes, des aisselles et du maillot car ce sont des zones très réactives. Par contre on parle d’épilation suspensive pour les zones hormonal tel que le visage, les aréoles des seins, la zone ombilicale, le dos des hommes. Ce sont des zones où l’on pourra avoir de bons résultats mais qu’il faudra entretenir régulièrement avec des paramètres élevés pour ne pas avoir d’effet de stimulation.
Bon à savoir :

Il faut savoir que le cycle du poil varie d’une personne à une autre entre dix et dix huit mois. Tant que le cycle pilaire n’est pas fini il faut poursuivre le traitement. Lorsque les gens pensent que le poil à repoussé c’est soit que nous n’étions pas en phase débutante de croissance du poil soit que c’est un autre poil, proche de ceux éliminés montrant que le cycle pilaire n’est pas terminé. Il faut donc être patient et régulier dans les séances.

Comments are closed.

l fall on your head ?>
; ?>