Les poches malaires

Peut-être avez-vous remarqué, en vous regardant dans une glace ou sur une photo, de petites poches gonflées situées sur le haut de vos pommettes. Elles vous donnent un air fatigué, pire le look d’un fêtard, ce qui n’est pas du tout à votre avantage. Ce ne sont pas de simples poches sous les yeux qui s’effacent facilement par une petite intervention chirurgicale, mais des poches dites malaires, dues à un œdème qui se transforme en graisse avec les années, surtout lorsque la circulation lymphatique est déficiente, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. 

Pour effacer ces poches, nous proposons aujourd’hui deux types de traitements : 

– Dans les deux tiers des cas des injections de hyaluronidase sont très efficaces
– Pour les autres, des séances de HIFU (ultrasons focalisés de haute intensité) peuvent les résorber.

Les injections de hyaluronidase

Cette substance a le pouvoir de « gommer » l’acide hyaluronique en excès, comme c’est le cas dans les poches malaires. Mais elle n’est pas d’origine humaine, il faut donc faire un test préalable avant de l’injecter et attendre 48 h pour connaître le résultat du test. 

S’il est négatif, il est possible de procéder à la correction des poches par des injections de hyaluronidase. Elles se font à l’aide d’aiguilles très fines, ce qui rend la séance indolore. Il faut procéder par étapes car la hyaluronidase est une substance efficace mais ne détruit pas en une fois les poches malaires installées depuis longtemps. Prévoir, en principe, deux séances à une semaine d’intervalle. Ainsi les poches vont diminuer de volume progressivement, facilitant le travail de la circulation sanguine et surtout lymphatique.

Les résultats se voient dans les 24 à 48 h. les effets secondaires sont rares, de petits bleus peuvent se former aux points d’injection mais ceux-ci disparaissent en quelques jours.

Cette correction est durable et la récidive dépend du mode de vie : nourriture trop salée, stress avec excès de cortisol secrété, troubles du sommeil…

Si besoin ces injections peuvent être refaites tous les ans ou tous les deux ans selon les cas.

Les ultrasons focalisés de haute intensité ( HIFU ) 

Cette technique et surtout les nouveaux matériels dont nous disposons aujourd’hui nous permettent de travailler efficacement à différentes profondeurs de la peau : 4,5 cm (muscles ou graisse selon les zones), 3 mm (derme profond) et 1,5 mm (épiderme). Ces ultrasons de haute intensité provoquent une rétraction de chaque couche de la peau tout en stimulant la circulation sanguine et lymphatique.

La séance est indolore et dure une trentaine de minutes.

L’amélioration est visible à l’issue de la première séance ; après une seconde séance, un mois plus tard, les poches sont effacées avec des résultats durables. En entretien, nous proposons de refaire ces séances tous les ans ou tous les deux ans.

Pour éviter ou retarder les récidives, quelques règles simples : 

– Veiller à la qualité du sommeil : faire de bonnes nuits dans une chambre fraîche
– Limiter sa consommation d’alcool et de sel, surtout au dîner
– Dormir sur un oreiller surélevé
– Faire des séances de drainages lymphatiques du visage en cabinet d’esthétique.

; ?>