Lisser les rides d’expression

estomper les rides

Estomper les rides

Au fil des ans, des rides s’installent entre les sourcils, au milieu du front et au niveau de la patte d’oie. La médecine esthétique sait aujourd’hui les lisser.

 

Les rides d’expression sont provoquées par des contractions musculaires répétées qui petit à petit deviennent constantes. Mais ce ne sont pas tant les rides en elles-mêmes qui vont gêner Messieurs. Notre cabinet médical a remarqué que vous vous plaignez surtout de celles qui donnent à votre visage un air triste et fatigué comme les rides du front lorsqu’elles sont trop marquées.

 

Ce que la médecine esthétique peut faire pour vous

Concernant les rides d’expression, la médecine esthétique a plusieurs cordes à son arc comme peelings* , dermabrasion*, lampes* ou lasers* qui en lissant l’épiderme les atténuent. Mais leur effet ne peut se comparer à celui de la toxine botulique, plus efficace et facile d’utilisation et dont les suites sont légères

 

Zoom sur la toxine botulique

Comme son nom l’indique, c’est une toxine, donc un produit potentiellement dangereux qui peut être mortel à haute dose (soit à peu près 4000 fois la dose médicale). Par comparaison, sachez que la dose létale (seule capable d’entraîner la mort se situe autour de 40 comprimés de somnifère et que  10g d’aspirine pris en une seule fois sont susceptibles de permettre un suicide)

Elle est utilisée depuis de longues années pour combattre les torticolis spasmodiques et les contractions neuromusculaires du visage. Parce qu’elle a le pouvoir de décrisper les muscles qui se contractent lorsqu’on vieillit et de lisser ainsi les traits, elle s’impose comme une excellente alternative au lifting du haut du visage et apparaît comme le traitement médical de référence des rides du front et du contour de l’oeil. Si les rides sont profondes, notre cabinet médical complète parfois son efficacité en injectant de l’acide hyaluronique qui va combler le sillon tout de suite alors que la toxine botulique agit dans les jours et les semaines suivant l’injection.

En France, la médecine esthétique l’utilise depuis une dizaine d’années mais elle n’a obtenu qu’en 2003 l’autorisation de mise sur le marché pour le rajeunissement.

 

La séance

La séance est rapide et ne nécessite aucune préparation. Il suffit d’injecter les doses adéquates dans des points très précis du haut du visage pour que la toxine détende les muscles qui se contractent  à cause du vieillissement. Les hommes ayant la peau plus épaisse et les muscles plus puissants que les femmes, il faut leur en injecter des doses environ deux fois plus importantes. Là encore, il n’y a aucun risque. Nous sommes loin des doses utilisées en médecine pour traiter les torticolis spasmodiques et les contractions du visage. Les résultats s’installent sur une semaine, les rides s’effacent progressivement, les marques de fatigue disparaissent, les traits sont lissés.

 

Bon à savoir

Pour optimiser les effets de la toxine botulique et retarder la ré-apparition des rides d’expression, adoptez un mode de vie sain et équilibré. Mangez beaucoup de fruits et légumes frais riches en anti-oxydants, faites régulièrement du sport et dormez suffisamment. Vous pouvez également vous gommer le visage 2 à 4 fois par mois pour exfolier votre épiderme et le lisser en surface. Pensez aussi à vous munir de lunettes de soleil l’été et de verres adaptés à votre vue à longueur d’année. Cela vous évitera des mimiques, responsables à long terme de l’apparition des rides d’expression, notamment sur le front et le contour des yeux.

Retrouvez mon interview dans le magazine Capital en cliquant ici 

 

; ?>