Restaurer les volumes du visage

Les rides ne sont pas le seul méfait des ans. En vieillissant, le visage s’affaisse, s’allonge et perd son ovale tandis que les pommettes et les joues se creusent. Nous avons aujourd’hui les moyens de corriger ce problème.

Mann bei Schönheitsoperation

Longtemps, les professionnels de l’esthétique ne se sont intéressés qu’aux rides. Depuis une petite décennie, ils savent que pour rajeunir un visage, il faut aussi travailler ses volumes.  Si la chirurgie esthétique est depuis longtemps passée maître dans cet art, la médecine esthétique commence à occuper le terrain avec des techniques moins invalidantes.

 

Ce que la médecine peut faire pour vous

Pour vous aider à retrouver un joli galbe au niveau de votre visage, la médecine esthétique utilise les volumateurs injectables.

Les volumateurs

En matière de volumateurs, notre cabinet médical utilise beaucoup le Voluma et  l’Emervel Volume, deux acides hyaluroniques qui s’injectent facilement, sans faire d’hématome, tiennent entre 1 et 2 ans et relancent la production d’acide hyaluronique naturel.

Précieux pour remodeler les pommettes, redessiner l’ovale au niveau des maxillaires, remonter le sourcil en comblant la zone qui est juste en dessous, ils peuvent également s’injecter au niveau de la région temporale chez les hommes qui se creusent à cet endroit là, et aussi juste au dessous du cerne, dans la vallée des larmes, dans cette zone qu’on appelle le baby cheek parce qu’elle est ronde et dodue chez les enfants et qu’elle se creuse avec l’âge.

Face aux patients (ils ne sont que 2%) sur lesquels l’acide hyaluronique injecté dans le sillon naso-génien migre sur les berges internes renforçant l’impression de creux, notre cabinet utilise le Radiesse, un hydroxy apatite de calcium  légèrement plus compact.

D’après son fabricant, ce produit stimule les fibroblastes lorsqu’il est injecté selon certaines lignes. Il provoque une rétraction du derme, donc un remodelage et une redensification des tissus. Mais le bémol existe : le produit est cher, il faut en utiliser beaucoup et il ne permet pas d’aussi jolis nappages que l’acide hyaluronique .

 

Bon à savoir

Sachez que les injectables volumateurs ont connu ces dernières années une véritable révolution. Les premiers ne tenaient qu’un an, ils étaient relativement compliqués à poser, puisqu’ils nécessitaient une mini-chirurgie difficilement renouvelable chaque année. Et en plus, ils avaient tendance à se fractionner. Plus faciles d’utilisation, plus durables, les nouveaux produits ont changé la donne.

 

 

; ?>