Raffermir la peau, redessiner les contours du visage

Avec l’âge, la peau perd son élasticité. Avec ses traits moins bien dessinés, le visage perd en dynamisme voire même en virilité. Découvrez comment lutter contre ce phénomène.

 

Ce que la médecine esthétique peut faire pour vous

En matière de relâchement cutané, inutile de se voiler la face, rien ne vaut la chirurgie esthétique mais les cicatrices de liftings sont très gênantes chez l’homme (passe autour de l’oreille et donc visible avec une coupe de cheveux normal. A défaut, les nouvelles techniques utilisées en médecine esthétique par notre centre médical, aident à retendre la peau, à la tonifier, ce qui procure au visage plus de jeunesse et de dynamisme.

 

La radiofréquence

Cette technique assez récente consiste  envoyer à travers la peau des ondes électromagnétiques  qui chauffent les tissus sous-cutanés sans brûler l’épiderme. La chaleur stimule la production de collagène et d’élastine et contracte les fibres de collagènes déjà existantes  et, à moyen terme, la peau se raffermit. Il existe différents types d’appareils, plus ou moins efficaces et plus ou moins faciles à supporter. Dans tous les cas, le courant chauffe la zone de peau traitée. Il  faut  prévoir entre 2 et 5 séances à 3 semaines d’intervalle. Quelque soit l’appareil utilisé, la radiofréquence n’entraîne pas d’éviction sociale. Les résultats commencent à se voir à partir de la 3ème séance. Ils continuent de s’améliorer pendant 6 mois et perdurent dans le temps. La peau est plus tonique, l’ovale plus ferme et mieux dessiné.

Les lasers et LED lampes de réjuvénation

En chauffant le derme sans endommager l’épiderme, les lampes et lasers de réjuvénation, qui comptent parmi vos soins phare, permettent d’obtenir une rétraction cutanée et une relance de la fabrication du collagène. Cela se traduit au fil des semaines par une amélioration de la texture et de la tonicité cutanées.

 

La carboxythérapie est  très efficace pour combattre le relâchement cutané.

Cette technique a vu le jour aux thermes de Royat dans les années 30 pour le traitement des pathologies artérielles et veineuses. Son application en médecine esthétique est beaucoup plus récente. A Royat, les hydrothérapeutes injectent du gaz thermal à l’aide d’une aiguille très fine afin de stimuler et d’oxygéner les cellules des vaisseaux. La médecine esthétique  le remplace par du CO2, un gaz naturellement présent dans le corps humain.   Rassurez-vous, les injections sous-cutanées sont totalement sans danger.

Ces injections permettent de réoxygéner les tissus, d’améliorer la micro circulation locale et de relancer l’activité des fibroblastes. Au fil des séances, la peau retrouve son tonus et son élasticité, en prime la mine s’éclaire, le teint rosit et les résultats vont s’améliorant pendant plusieurs mois.

Evidemment, c’est loin d’être agréable. Mais on peut prévoir d’appliquer une crème anesthésiante 1 heure avant de commencer. Si la technique vous tente, prévoyez 6 à 8 séances à 1 semaine d’intervalle.

 

Bon à savoir

Une alimentation légère et équilibrée,  riche en fruits et légumes colorés, légumineuses, poissons rôtis, huiles végétales de bonne qualité vous apporte tous les nutriments qui aident vos cellules à se régénérer. Sans effet sur une perte de tonicité, elle peut cependant agir en prévention et optimiser les effets de vos soins. Une bonne hygiène de vie, sans tabac ni excès d’alcool, et qui vous garantit un sommeil de qualité aura des effets similaires. Pensez également à vous protéger du soleil en été.

 

 

; ?>