Tester les intolerances alimentaires

L’alimentation source de santé lorsqu’elle est équilibrée provoque à moyen et court termes des  désordres importants lorsqu’elle est inadaptée. D’où l’importance d’un bilan.

Les intolérances alimentaires qu’est-ce que c’est ?

A la différence des allergies alimentaires qui sont une réponse du corps contre un élément à priori inoffensif mais repéré comme un ennemi par l’organisme donc engendre une réaction assez violente, les intolérances alimentaires, de plus en plus fréquentes,  se développent de façon spontanée et développent  des réactions sournoises (fatique, maux de tête, etc…). Les symptômes sont extrêmement variés et  touchent tous les systèmes organiques. Alors, si êtes souvent sujet aux rhinites, à la constipation, à l’eczéma, aux maux de tête ou de ventre ? Vous souffrez peut-être d’une intolérance au lactose, au gluten ou à n’importe quel aliment. Or, ce problème va provoquer, à moyen et long terme l’apparition de problèmes de santé.

En effet, vos fonctions intestinales sont perturbées car les aliments mal tolérés génèrent une inflammation de la muqueuse intestinale qui va stimuler les cellules immunitaires situées autour de l’intestin provoquant une inflammation générale et des troubles de l’immunité.

Autre effet   paradoxal et indésirable, l’inflammation entraîne une sécrétion d’endorphines qui provoque une appétence pour l’aliment qu’on ne tolère pas contrairement à l’allergie alimentaire où il y a répulsion de l’aliment incriminé. Voilà pourquoi la médecine anti-âge les traque et les évite.

Pour ce faire nous proposons d’effectuer des tests sanguins  biologiques spécifiques pour chaque aliment avec dosage pondéral et de suivre l’évolution ultérieure en fonction du suivi de l’éviction de l’aliment incriminé.

 

; ?>