Rhinoplastie médicale : correction du nez par injection de comblement

 

 

 

Pour ceux qui ne désirent pas de chirurgie ou qui veulent avoir une idée des résultats que l’on peut obtenir grâce à une intervention chirurgicale les injections de comblement peuvent corriger l’esthétique du nez.

QUELLE ZONE DU NEZ ?

  • Le nez tombant : une injection à la base du nez va pouvoir remonter la pointe du nez.
  • La bosse de l’arrête nasale : une injection sur l’espace du pyramidale en haut de la crête nasale proche de l’espace inter-sourcilier va diminuer l’effet visuel d’une bosse du nez sur ce que l’on appelle le « dorsum nasal ».
  • Rectifier un nez dévié : des injections localisées permettent de rectifier une courbe, injections dans le ou les creux de l’arrête du nez.

En revanche tout excès de tissus devra être enlever par la chirurgie (rhinoplastie chirurgicale).

 

QUEL PRODUIT INJECTE ?

  • L’hydroxyapathite de Calcium (Radiesse°), grâce à son pourvoir restructurant, est un produit très intéressant pour corriger les petits défauts du nez.
  • L’acide hyaluronique, de dernière génération avec une réticulation assez dense (résorption relativement lente) et une calibration des molécules d’acide hyaluronique assez fine pourra corriger en toute sécurité une ligne nasale. L’avantage de ce produit est qu’il est bio-identique à l’acide hyaluronique de notre corps, il est aisément modelable afin de parfaitement dessiner une jolie ligne. Un autre avantage des corrections par l’acide hyaluronique est sa possibilité de dissolution, en cas de correction mal vécue, par une enzyme la hyaluronidase.

 

DUREE DU PRODUIT :

De plus dans cette indication les résultats peuvent durer jusqu’à 24 mois avec tant l’acide hyaluronique que l’hydroxyapathite de calcium.

 

LA SEANCE :

Elle se fait au cabinet médical avec ou sans anesthésie locale selon l’ampleur de la correction. Une crème anesthésiante peut être appliquée 1/2h avant la séance.

Les nouveaux acide hyaluronique contiennent un anesthésiant.
Un dessin au crayon dermographique sera effectué avec la coopération du patient devant le miroir.
Les injections s’effectuent de proche en proche tel un dessin au crayon, le patient contrôlera à chaque étape l’amélioration à l’aide d’un miroir.

Le résultat est immédiat à la sortie de la séance, l’acide hyaluronique met quelques jours à bien se mettre en place et donc une visite de contrôle est souhaitable la semaine suivante.

 

LES CONTRE INDICATIONS :

– Les lésions cutanées suintantes ou infectées.

– Le cancer

– Les troubles psychologiques ou psychiatriques

– L’allergie à un des constituants

 

LES SUITES :

Le risque de bleus, de rougeurs de quelques jours, de surcorrection ou de migration du comblement (la hyaluronidase après test allergique pourra dissoudre alors l’acide hyaluronique).

; ?>