Archive for the ‘Actualités’ Category

Retrouvez mon Interview sur le blog Sens&Peau : « Homme : effacer les traces de fatigue »


RAJEUNIR LE REGARD SANS CHIRURGIE

Des paupières qui s’affaissent en casquette sur les yeux donnent au regard un air fatigué, triste, beaucoup moins jeune.
Pour y remédier, la seule solution jusqu’ici était la chirurgie. Une intervention, faite sous anesthésie locale, par un chirurgien spécialisé en chirurgie esthétique et ophtalmologique. Elle donne généralement de bons résultats mais aussi quelques hématomes entraînant une éviction sociale de plusieurs jours.

Aujourd’hui, il y a du nouveau : lorsque le relâchement cutané au niveau des paupières supérieures et inférieures est modéré, il est possible de le traiter grâce à une nouvelle technique : le Jett Plasma Lift. Cette technique, de dernière génération, utilise la technologie de l’arc électrique qui permet de réaliser une dépolarisation membranaire au niveau du derme. En effet, lorsque la peau très fine des paupières échanges et du contour des yeux vieillit, les échanges entre les membranes de la peau se font moins bien, la peau se flétrit, devient moins souple et les paupières s’affaissent.

Sous l’effet des impulsions électriques du Jett Plasma Lift, le potentiel électrique d’origine des cellules de la peau est restauré, les échanges intercellulaires se font mieux, la peau se raffermit de l’intérieur et se lisse à l’extérieur.
Après une seule séance, il est possible de gagner un à deux mm de rétraction.
La séance est quasi indolore car une heure avant une crème anesthésiante est appliquée sur les paupières. Si besoin, en cas de personne très sensible, on lui proposera de respirer un gaz décontractant, sans effets secondaires (il est possible de reprendre sa voiture après la séance).

Le Jett Plasma Lift est un petit appareil ayant l’apparence d’un stylo. A l’aide de ce stylo le praticien va balayer chaque paupière pendant cinq à dix minutes. Le courant est contrôlé électroniquement, en intensité et en temps.
Le patient ne sent aucune douleur, juste une sensation de chaleur que le praticien sait maîtriser.

Une nette amélioration de l’aspect des paupières est visible huit jours plus tard. Le résultat optimum est obtenu trois mois après la séance : l’aspect froissé de la paupière a disparu, le regard est plus ouvert. C’est donc une technique qui est aujourd’hui recommandée pour débrider le regard des asiatiques.

Les suites sont très supportables :
-Un œdème pouvant être résorbé en quelques jours
-Une rougeur des paupières évoluant en croûtelles qui tombent au bout de quelques jours.
-Une éviction sociale, mais pas toujours, de quelques jours.

Ces résultats sont durables et durent plusieurs années, surtout si l’on respecte une bonne hygiène de vie : éviter le tabac et l‘alcool, faire un minimum d’exercices physiques, avoir un temps de sommeil suffisant.
Si les paupières retombent, il est possible de refaire une séance cinq ans plus tard.
Il y a peu de contre-indications : phototypes foncés (peaux noires ou métisses) présence de lésions cutanées sur les paupières.
Cette nouvelle technique permet aujourd’hui à un médecin spécialisé en médecine esthétique et dermatologique de rajeunir les paupières de façon durable, sans chirurgie et avec peu d’effets secondaires.


AVOIR UN VENTRE LISSE ET FERME SANS CHIRURGIE POUR L’HOMME

INTRODUCTION :

Un ventre lisse et ferme est souvent l’image d’un homme qui prend soin de lui par le sport et une bonne hygiène de vie.
En fréquentant les salles de sport, on observe souvent certains hommes s’épuiser à faire de longues séries d’abdos dans l’espoir de perdre leur ventre avant l’arrivée des beaux jours.
En effet, bien entretenu par le sport, le ventre est plat mais il se plisse à chaque mouvement. Ce relâchement cutané entrainent souvent une mauvaise image d’eux même, car leurs corps ne reflètent pas le « peps » qu’ils ont dans la vie.

Le vieillissement du ventre se traduit par l’aspect du nombril flétri, et par des rides dues aux plis des muscles abdominaux associés à un léger diastasis (écartement des muscles abdominaux chez les grands sportifs).

2 techniques sont intéressantes dans cette indication :

1-Grâce à des skinboosters qui vont densifier et redonner de l’élasticité à la peau, il est maintenant possible d’obtenir un ventre lisse et ferme sans chirurgie.
2-Les petits fils tenseurs permettent de retendre la peau.

TRAITEMENT POUR AVOIR UN VENTRE PLAT SANS CHIRURGIE :

1 Les Skinboosters :
Le traitement consistera à injecter de l’acide hyaluronique faiblement réticulé en profondeur dans le derme, chaque centimètre le long des rides, ainsi qu’au niveau du creux du diastasis.
Au niveau du nombril, l’injection sera plus superficielle pour avoir un effet pulpé.
Cet acide hyaluronique particulier : Skinbooster® va hydrater la peau et la bio-stimuler, ainsi le derme va pouvoir se densifier.

Pour palier à la sensation désagréable des piqures, une crème anesthésiante pourra être appliquée une heure avant au niveau de l’abdomen.
Il est nécessaire de pratiquer 2 séances à 1 mois d’intervalle et une séance tous les 6 mois à 1 an selon le degré de relâchement cutané.

2 Les petits fils tenseurs :
Ils sont résorbables au cours de l’année et sont inducteurs tissulaires. Ils permettent ainsi un effet de redrapage cutané. Une à deux séances sont nécessaires

EFFETS SECONDAIRES A LA SUITE D’UNE SEANCE POUR AVOIR UN VENTRE LISSE ET FERME :

1 Suite à la séance d’injections, quelques ecchymoses pourront apparaitre. C’est relativement rare.
On obtiendra un résultat un mois après les injections. Le ventre sera plus lisse, la peau plus ferme et plus hydratée.
Ces injections seront espacées de deux mois.
La première année nous injecterons entre 2 à 10 ml selon la taille de la zone à traiter puis entre 1 à 3 ml tous les ans.
Les résultats pour obtenir un ventre lisse et ferme sans chirurgie peuvent durer pendant deux à quatre ans, en effet ces résultats se résorbe plus lentement dans le corps que dans le visage.

2 Les fils tenseurs peuvent donner des ecchymoses et des sensations de courbatures ou crampes dans le mois qui suit la séance.
L’effet est visible à 1 mois et optimum à 6 mois. La tenue moyenne est d’un an avec un retour beaucoup plus tardif à l’état antérieur.


LE RELACHEMENT CUTANE DU CORPS

Le vieillissement cutané est un phénomène naturel que l’on ne peut contrer. En effet, à mesure que nous prenons de l’âge, certains mécanismes intrinsèques (stress oxydatif) et extrinsèques tels que le soleil ou le tabac, induisent un relâchement cutané. Au niveau du derme, les fibroblastes, cellules responsables de la qualité de la peau, perdent de leur vitalité et produisent moins d’élastine et de collagène. En conséquence, la qualité de la peau se détériore, et laisse progressivement place au relâchement cutané aussi bien sur le visage que sur le corps.

Ce phénomène touche aussi bien les hommes que les femmes, cependant ceux-ci ne sont pas égaux face au vieillissement cutané. Bien que les effets de l’âge soient plus tardifs chez les hommes du fait de leur qualité de peau différente (plus grasse et plus épaisse aussi bien pour l’épiderme et le derme), ceux-ci sont tout aussi dérangés par leur corps qui se relâche. En effet, ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers la médecine esthétique pour enrailler ce processus.

Le traitement du relâchement cutané

En médecine, nous réalisons une association de deux techniques qui sont la carboxythérapie et la radiofréquence pour traiter le relâchement cutané. Ce couplage consiste à stimuler les fibroblastes dans le derme afin de recréer de l’élastine et du collagène. Ce traitement entraîne une véritable régénération cellulaire, qui offre ainsi une amélioration de l’aspect de la peau, avec une augmentation de la fermeté et de l’élasticité cutané. Pour de meilleurs résultats nous pouvons y associer les LEDs.

Lorsque le relâchement cutané est plus important, nous pouvons préconiser des fils tenseurs qui sont inducteurs tissulaires. Ils induisent une création de néo-collagène entrainant un effet rétractant immédiat. Cet effet s’estompe dans les quelques jours suivant la séance, mais nous notons ensuite un effet tenseur retard induit par l’effet inducteur tissulaire des fils tenseurs.


TRAITEMENT DU SURPLUS ADIPEUX ET DE LA CELLULITE

La cellulite est source de complexe et représente un motif important de consultation en médecine esthétique.Il est aujourd’hui possible de la combattre mais il est important de bien choisir le traitement adapté à son type de cellulite. Il existe :

– la cellulite graisseuse souvent corrélée à une prise de poids.

– la cellulite aqueuse, due à une insuffisance lymphatique et qui donne une sensation de jambes lourdes et gonflées.

– la cellulite fibreuse, génétique, qui touche aussi les personnes minces. Au toucher, elle est douloureuse et bien localisée.

Les soins au quotidien :

En complément d’une bonne hygiène de vie, il peut être utile d’effectuer des massages manuels à l’aide d’une crème amincissante à base de caféine, pour diminuer l’aspect capitonné du derme. Les adipocytes ne seront cependant pas détruits.

Les soins en cabinet :

Ils sont à effectuer dans un institut ou chez un kinésithérapeute et consistent à de l’endermologie ou de la vacuothérapie. Ces techniques vont vider les adipocytes mais ne vont pas les détruire. Donc, il faut pratiquer un entretien régulier pour conserver un effet anti-capiton suffisant.

Les soins médicaux :

Pour une zone localisée, nous pouvons utiliser la cryolipolyse qui est très efficace à partir de trois mois après le traitement. (cellulite graisseuse )

Pour un effet immédiat et sur une zone un peu plus étendue, il est préférable d’utiliser le TINAKA, LLLT ( Low level laser Therapy ), très efficace sur la cellulite aqueuse.

Enfin, pour traiter une zone très étendue tels que l’abdomen ou les cuisses, les HIFU ( high intensity focalised ultrasound) seront utilisés. (Cellulite graisseuse et fibreuse).

Si le patient souhaite ne pas perdre en volume mais seulement jouer sur l’aspect capitonné du derme, une association de carboxythérapie et de radiofréquence seront indiqués. La carboxythérapie est aussi indiquée pour la cellulite fibreuse.

Ainsi, le protocole de soin est à définir pour chaque patient en fonction de son type de cellulite, de sa localisation et de son étendu.

1. LE TRAITEMENT DES SURCHAGES GRAISSEUSES LOCALISEES : LA CRYOLIPOLYSE

Technique récente, apparue il y a quelques années, elle vise à diminuer les bourrelets disgracieux. Des études américaines ont démontré la destruction des adipocytes ( cellules graisseuses ) dans les 10 à 15 semaines suivant une exposition à un environnement inférieure à 6 °C.

Cette technique va permettre de refroidir le derme et l’hypoderme à – 5° C grâce à des cryodes composées de plaques à effet peltier. La peau est recouverte d’un film pour la protéger d’un risque de brûlure. La séance dure environ 1h30 et permet de traiter deux zones bilatérales tels que les poignées d’amour, les deux faces internes des cuisses…Une fois la séance effectuer le soignant effectue un massage pour casser les adipocytes congelés afin de potentialiser les effets de ce traitement. Le protocole est de 3 séances à 3 semaines d’intervalle et les résultats apparaissent à partir de 3 mois et correspondent au temps normal d’élimination des adipocytes suite à l’inflammation provoquée par la cryolipolyse. Les effets secondaires sont des érythèmes légers durant quelques heures, ainsi que de rares cas d’hématomes.

2 ) LE TRAITEMENT DES SURCHARGES ADIPEUSES ETENDUES : LES ULTRASONS FOCALISES A HAUTES INTENSITES

Technique non chirurgicale et non invasive, les ultrasons combattent les zones étendues de tissu adipeux et le relâchement cutané. Ils délivrent une énergie de haute intensité à 13mm et 7 mm pour effectuer un maillage au niveau adipeux et à 4.5mm, 3mm et 1.5mm pour lutter contre le relâchement cutané. Indolore, ce traitement dure de 60 à 90 min selon la zone, et le protocole consiste à 3 séances à un mois d’intervalle. Il faut aussi compter 3 à 6 mois pour obtenir des résultats convaincants. Les ultrasons n’altèrent ni l’épiderme,ni les vaisseaux sanguins et nerveux, ce qui évitent les effets secondaires.

3) LE TRAITEMENT DES CAPITONS ET DU RELACHEMENT CUTANE : LA RADIOFREQUENCE VACCUM ASSOCIEE A LA CARBOXYTHERAPIE

Ce soin permet de réduire les capitons, sans perte importante de volume et corrige relâchement cutané léger. Il est très efficace pour la cellulite fibreuse grâce à la carboxythérapie, injections d’oxygène qui “défibrosent” le tissu adipeux et améliore la circulation sanguine en oxygénant les tissus. L’effet mécanique de la radiofréquence grâce à son vaccum consiste à un réel palper rouler qui cassent les adipocytes. L’effet thermique de la radiofréquence (entre 40 et 42°C) va chauffer l’hypoderme en profondeur à 65°C et va provoquer une lipoclasie ( destruction des adipocytes) et va améliorer la circulation sanguine. Ce soin dure environ une heure. Le protocole est de 6 séances avec un intervalle de une à deux semaines. Les premiers résultats apparaissent à partir de la quatrième séance et sont significatifs à la sixième séance. Les effets secondaires consistent à de légers hématomes ( carboxythérapie ) et à un érythème durant quelques heures.

4) PERTE DE CENTIMETRES IMMEDIATE ET TRAITEMENT DE LA CELLULITE AQUEUSE : LE TINAKA( LLLT)

Ce laser froid vide les cellules graisseuses en modifiant la perméabilité de leur membrane et en “liquéfiant “ leur contenant. Le corps va éliminer son contenu dans les jours qui suivent le soin. Les adipocytes ne sont pas détruits donc il est important de conserver une bonne hygiène de vie après ce soin. Il est composé de 10 pads, 8 pour vider l’adipocyte et 2 pour le drainage lymphatique. Les 8 pads sont apposés sur la zone à traiter et émettent un rayonnement diffus de lumière rouge. Une légère sensation de chaleur est ressentie durant le soin. Il faut compter 20 min par séance et les résultats sont visibles directement à la fin de la séance. L’opération est à répéter trois fois avec une semaine d’intervalle.( Maximum 2 séances par semaine.) Il est important de pratiquer une activité physique après la séance pour favoriser l’élimination adipeuse et de s’hydrater suffisamment. l’effet est immédiat.

Pour optimiser les résultats, ces différentes techniques peuvent être associées.


Enquête « Piqûres de jouvence- Le botox pour tous !  » Le Monde – Parution du 5, 6 juin 2016

Enquête « Piqûres de jouvence- Le botox pour tous !  » Le Monde – Parution du 5, 6 juin 2016

 

 

azert2

3


Tour d’horizon sur les traitements d’amincissement chez l’homme

LES TECHNIQUES POUR REMODELER LA SILHOUETTE

amincissement-1

Les hommes ont tendance avec l’âge et une habitude alimentaire trop riche à stocker les glucides dans des zones précises de la partie médiane du corps. Même un bon métabolisme de base ne parvient plus à vaincre l’apparition de petits bourrelets graisseux localisés comme le sont les poignées d’amour et l’abdomen. Cependant pour cette dernière localisation, il faut faire la distinction entre la graisse abdominale sous cutanée et donc traitable et la graisse abdominale intra-viscérale et celle-ci n’est traitable qu’avec un régime et du sport.

Un protocole d’amincissement complet comprend le traitement médical esthétique de la zone à traiter ainsi qu’une prise en charge globale comprenant l’hygiène alimentaire et l’exercice physique afin de raffermir la peau. La médecine esthétique pourra ainsi apporter de réelle solution afin de remodeler durablement la silhouette des hommes quand le sport et les régimes alimentaires ne suffisent plus.

 

QUELS TRAITEMENTS SONT PROPOSÉS AUX HOMMES EN MÉDECINE ESTHÉTIQUE ?

Les ressources en médecine esthétique s’étoffent de plus en plus et propose une large gamme de technique médicale s’adaptant à de nombreuse zone du corps. En fonction des zones à traiter plusieurs possibilités s’offre à vous. De plus, la médecine anti-âge et un bilan hormonal sanguin peuvent expliquer une prise de poids soudaine chez les hommes de plus de 45 ans. En effet, une baisse de production de la testostérone peut impacter la silhouette.

LA RADIOFRÉQUENCE

C’est par la chaleur que la radiofréquence active les cellules responsables du raffermissement dermique. La technique de la radiofréquence permet de chauffer le derme à une forte intensité et en profondeur sans léser et brûler l’épiderme. La peau se raffermit progressivement après une cure de 6 séances. La stimulation par la chaleur des ondes radio favorise la régénération du collagène et augmente le métabolisme de base sur la zone traitée. Ainsi, localement les cellules sont plus actives et sont d’avantage consommatrice de glucides. Quant à certaines cellules graisseuses, si elles sont déjà affaibli par un régime, elles peuvent être vidées voire détruites. De plus, la radiofréquence a la propriété de drainer les tissus engorgés et d’avoir une action bénéfique sur les cellulites mixtes et aqueuses. Enfin, l’effet de la chaleur produite par les ondes radio est décuplé, lorsque la séance de radiofréquence est associée à une technique mécanique de vacuum. Ce principe aide à détruire les adipocytes et mieux éliminer du métabolisme les cellules graisseuses affectées. Nous préférerons user de cette technique médicale sur un pli graisseux légèrement induré et fibreux, souvent après une liposuccion par exemple. Elle permettra de retrouver une peau lisse et ferme, tout en réduisant le volume.

amincissement-2

LA CRYOLIPOLYSE

Cette technique médicale s’adresse à des zones localisées d’amas graisseux comme les poignées d’amour ou la gynécomastie. La cryolipolyse est sans danger. Des cryodes refroidissent la peau vers des températures de – 3 à – 5°C pour abaisser la température en profondeur jusqu’à +5°C des bourrelets graisseux de manière quasi indolore. Le ressenti est seulement celui du vacuum donc comme un suçon. Elle s’adapte d’autant plus que le pli est souple et peu fibreux comme la barrière abdominale ou les poignées d’amour. Chez l’homme, ce sont des zones très fréquemment traitées par la cryolipolyse car souvent résistantes à la perte de poids et l’exercice. En fonction de la mesure retenue par l’adipomètre qui est la mesure du pli adipeux, deux à trois séances seront probablement effectuées à trois semaines d’intervalle pour permettre la lyse graisseuse suffisante pour une perte de volume. L’élimination des cellules détruites par la cryolipolyse s’effectue dans les mois qui suivent chaque séance. Il faut alors attendre au moins trois mois pour observer les premiers résultats, jusqu’à 6 mois pour un résultat optimum et durable.

LES ULTRASONS FOCALISÉS

Les ultrasons focalisés reprennent la technologie de l’High Intensity Focused Ultrasound, qui est globalement une nouvelle technique d’amincissement car les performances ont été profondément augmentées. En ciblant chaque profondeur des couches successives de la peau et atteignant les cellules adipeuses avec des profondeurs spécifiques de 13 mm, 7 mm, 4.5 mm, 3 mm et 1. 5 mm, une grande superficie du corps peut ainsi être traitée. En induisant une micro-coagulation très focalisée, la peau se rétracte considérablement, la graisse est en partie détruite et induit un amincissement de la zone traitée dès une heure à une heure et demi de traitement. Les zones préférentiellement traitées sont les poignées d’amour, l’abdomen, d’autant plus s’il existe un relâchement cutané associé après une perte de poids conséquente. Durant la séance, des picotements sont ressentis et la peau peut être légèrement rosée à la fin du traitement. Cela s’estompe généralement dans la journée qui suit. Les résultats s’installent rapidement et sont optimaux après deux à 6 mois. La radiofréquence, technique vue précédemment est très intéressante à associer sur certaine zone avec un pli adipeux plus important. En effet, les ultrasons ayant immédiatement fragilisés les cellules graisseuses facilite le passage des ondes radios afin de faciliter leur liquéfaction et leur évacuation de l’organisme.

docteur-de-goursac-165x250

Le docteur Catherine de Goursac est une pionnière de la médecine esthétique qu’elle pratique dans son cabinet parisien.

Auteure de nombreuses publications scientifiques en langue française, anglaise et russe, elle présente sa vision prospective, chaque année depuis 25 ans, dans les congrès internationaux de médecine esthétique et Anti-Age, sujets qui la passionnent.

Le Docteur Catherine de Goursac fait partie des instances dirigeantes de plusieurs sociétés savantes. Elle a publié de nombreux ouvrages destinés au grand public, notamment : « La médecine anti-âge », « L’esthétique au masculin » aux Editions Ellebore et « Les secrets de la dermonutrition » chez Vuibert.

Elle est Membre du conseil d’Administration de l’AFME (Association Française de Médecine Esthétique) et de la FSMEA (Fédération Syndicale des Médecins Esthétiques et Anti-Age).

Source : http://www.esthetiquehomme.com/reduction-poignees-amour/

 

 


Une nouvelle parution presse : « Médecine esthétique : quels hommes osent? » dans Yahoo

Capture d’écran 2016-02-15 à 07.18.47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-02-15 à 07.19.08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : http://bit.ly/1QgDXM6


Interview du Dr Catherine de Goursac dans Esthétique Homme

Capture d’écran 2016-02-05 à 00.13.01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour lire l’article, RDV ici : http://www.esthetiquehomme.com/docteur-de-goursac/


Journal Télévisé de TF1 – Reportage  » Soins et esthétiques les hommes s’y mettent aussi » avec le Dr Catherine de Goursac


; ?>